Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A l'heure où le numérique a envahi nos vies, les professionnels de l'enseignement et de la formation s'interrogent sur la place occupée par chacun : formateur, apprenant mais aussi savoir !! Former demain sera-t-il totalement différent d'aujourd'hui ? Quel doit être le rôle du formateur ? Sa posture ? Ses compétences ? Aura-t-on encore besoin d'un "enseignant" demain ou simplement de supports et de didacticiels conçus pour remplacer le formateur ?

Les consignes en formation : plantez le DECOR !

les consignes

les consignes

Quel formateur n'a pas été confronté à un résultat du travail demandé en discordance avec ce qu'il attendait ? 

Certains apprenants n'ont pas fini le travail à temps, d'autres n'ont pris aucune note de ce qu'ils avaient fait et sont bien en difficulté de faire un retour... A d'autres occasions, le groupe se plaint que certains ont travaillé ensemble et peuvent, ainsi, avoir un meilleur résultat... Un apprenant a réalisé un travail écrit remarquable, et il est bien déçu d'apprendre que la restitution se fait à l'oral ...

Bref, si vous reconnaissez certaines situations vécues, c'est que vous devez perfectionner la présentation et l'acceptation de vos consignes de travail. 

 

Les consignes en formation : plantez le DECOR !

Aussi, pour vous aider à énoncer correctement vos consignes, je vous propose une méthode que j'ai nommée : "Plantez le DECOR" !

D comme durée : tout travail en formation nécessite de pouvoir s'organiser et de se fixer des tâches en lien avec l'objectif et selon la durée impartie. Ainsi, l'apprenant a besoin que l'on fixe une durée précise pour le travail à réaliser, qu'il soit individuel ou collectif. Autant que possible, cette durée ne doit pas être allongée ou raccourcie au risque de vous mettre en difficulté dans d'autres situations. L'apprenant aura tôt fait de vous réclamer plus de temps. Pour mesurer la "bonne durée" d'un exercice, n'hésitez pas à rallonger votre première hypothèse de 20%. Celui qui maîtrise un sujet imagine souvent qu'il est rapide d'arriver à un résultat !

E comme exploitation : Le formateur n'y pense pas toujours, mais l'utilisation qui sera faite du travail demandé est importante à préciser en amont de l'exercice. Le travail écrit sera-t-il ramassé ou corrigé par un pair, l'exploitation se fera-t-elle à l'oral ? La pièce produite sera-t-elle utilisée dans un autre exercice, etc. Cette précaution peut éviter nombre de frustrations de la part d'apprenants qui auront peu ou trop soigné le travail parce qu'ils n'avaient pas conscience de l'utilisation qui en sera faite. 

C comme conditions de réalisation : la réalisation d'un travail individuel ou en sous-groupe, pour ne citer que cet exemple, n'a pas la même signification et n'a pas les mêmes conséquences. Travailler à distance ou en regroupement nécessite une préparation du travail, une organisation par exemple. Ces conditions de réalisation peuvent être un élément de négociation avec le groupe en ce sens où le formateur peut proposer plusieurs modalités au groupe et convenir ensemble de celle qui sera la plus appropriée à ce moment-là. Pour autant, lorsqu'elle est décidée, elle fait partie intégrante des consignes et personne ne déroge à la règle. 

O comme outils : Quelles seront les ressources à utiliser ou à ne pas utiliser ? Quel matériel sera nécessaire ou optionnel... Quels seront les sites Internet à privilégier pour un travail de recherches ? Cette notion d'outils est importante car elle créé une équité dans les moyens mis à disposition et limite les risques de conflit entre les membres du groupe (notamment quand les équipements ne sont pas identiques pour tous les apprenants).

R comme résultat attendu : Quelle est la production attendue ? Qu'attend-on des apprenants en terme d'objectif à atteindre ? Cette étape est cruciale car elle détermine à la fois le niveau de performance et donc, les critères d'évaluation du travail demandé. La plus grande précision est nécessaire à cette étape pour éviter les quiproquos et la perte de temps d'un travail à recommencer. Le formateur peut s'appuyer sur l'objectif pédagogique pour fixer avec précision ce résultat attendu. 

 

Vous le voyez, cette méthode simple et facile à mémoriser va permettre au formateur d'énoncer clairement les consignes d'un travail en formation et limiter les incompréhensions, les frustrations ou encore la perte de temps. 

 

Pour autant, cette méthode ne fonctionne qu'à une condition : qu'après les avoir énoncées, vous fassiez reformuler ces consignes par les apprenants pour en vérifier la compréhension individuelle et collective !!

 

Bon travail !

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
David Masson


Voir le profil de David Masson sur le portail Overblog

Commenter cet article